À la vie, à la guerre

1914. Antoine Drouot, jeune homme de vingt-quatre ans, travaille à l’imprimerie Ledoux aux côtés de ses amis Jules Chemin et Lucien Ledoux. Tous les trois s’adonnent aux activités de leur âge : ils travaillent, passent du temps aux terrasses des cafés et s’amusent… La fête nationale du 14 juillet réserve même à Antoine une bien agréable surprise.
Cependant, le climat est de plus en plus pesant dans les rues de Paris et à l’imprimerie. Le 1er août, la nouvelle tombe : mobilisation générale. Antoine et Jules rejoignent le 24e régiment d’infanterie et partent au front, tandis que Lucien reste à Paris grâce à son père.
Les jeunes soldats découvrent la vie sur le front : la censure des courriers, les longues marches, l’horreur des combats, l’attente dans les tranchées, les nouvelles amitiés, les deuils, la peur…

Une partie du projet est disponible gratuitement sur le blog : alaviealaguerre.com

À la vie, à la guerre

Julien Hervieux
Éditions 12-21 – 28 juin 2014